Ansamble

La fin des barquettes en plastique

La suppression du plastique dans la restauration collective est en marche. Cette volonté s’est accélérée avec un amendement en septembre dernier concernant la suppression totale des barquettes en plastiques dans la restauration collective d’ici quelques années. Certains changements ont déjà eu lieu.

C’est le cas en Gironde depuis juin 2018, avec le syndicat intercommunal à vocation multiple (SIVOM) du Haut-Médoc regroupant 6 communes. En effet depuis juin 2018, les communes de Blanquefort, Bruges, Le Pian-Médoc, Le Taillan-Médoc et Parempuyre ont décidé d’abandonner les barquettes plastiques au profit de barquettes végétales compostables concernant la restauration collective. Ces communes ont remplacé le plastique par des barquettes 100% en fibre végétale à destination de leurs 35 restaurants collectifs (principalement scolaires). En partenariat avec Ansamble, le SIVOM distribue près de 6 000 repas quotidiennement. Ces repas sont élaborés au sein de la cuisine centrale de Blanquefort puis livrés en liaison froide dans les différents établissements.

Concernant le développement d’un processus d’élaboration de barquettes 100 % végétales, Ansamble a fait appel à Cellulopack, entreprise situé dans le Tarn et Garonne.

Exemple de barquettes 100% végétales Cellulopack

Six communes ensemble pour les repas scolaires

+
Coin presse
+