Ansamble

Un repas bio à la cantine chaque semaine

Ansamble s’engage avec plusieurs communes pour proposer un repas bio dans l’assiette des scolaires. Une fois par semaine, les enfants peuvent déjeuner des plats issus de l’agriculture biologique et également goûter à des produits locaux et de saison.

Proposer une restauration saine et naturelle

Le mot d’ordre d’Ansamble est de proposer une restauration saine et naturelle à un plus grand nombre de personnes en commençant par les plus petits. En effet nous pensons que la sensibilisation à une alimentation responsable commence dès le plus jeune âge.

La commune de Plumergat a fait l’expérience du repas bio au sein de sa cantine scolaire lors d’un appel d’offres, lancé tous les quatre ans. « C’est un marché européen obligatoire puisque l’on dépasse les 500 000 €. C’est Ansamble qui a été retenu par rapport au cahier des charges demandé », explique Pascal Blandel, adjoint à la vie associative, locale et sportive. Les quelques 380 repas journaliers nécessaires aux cantines des communes de Plumergat et Mériadec sont confectionnés dans les cuisines du lycée de Sainte-Anne-d’Auray.

« Pour bien des enfants, c’est le seul repas équilibré de la journée », rajoute Pascal Blandel. Le repas bio est proposé à des jours différents, afin que tous les enfants puissent en bénéficier. De plus, chez Ansamble nous attachons une grande importance à choisir des produits de producteurs locaux. Enfin nous optons pour le respect de la saisonnalité dans les produits proposés aux enfants et un engagement sur la traçabilité.

 

Jean-Pierre Le Borgne, adjoint ; Christian Guyonvarh, Josiane Tatard, responsable de la cantine ; Patrice Cognat, responsable de secteur Ansamble ; Claude Le Gargasson, Colette Le Texier, Pascal Blandel et Nadine Cozette, DGS Plumergat.© Ouest-France.

Pour en savoir +

Découvrez nos actualités sur LinkedIn

Six communes ensemble pour les repas scolaires

+
Coin presse
+